# Nébuleuse planétaire

04.04.2021

Abell 21

Surement l’un des objets les plus faciles du catalogue Abell ? La nébuleuse de la méduse (Abell 21) est détecté avec un filtre OIII sous un ciel de campagne tout juste correct et une transparence non optimale. La structure en croissant de la nébuleuse est assez facile à décrypter. Cependant beaucoup plus difficile de retranscrire la structure filamenteuse complexe qui le compose.
04.04.2021

Abell 33

Beaucoup plus difficile qu’Abell 21, Abell 33 est vue uniquement avec le filtre OIII. Parfaitement ronde, la partie du coté de l’étoile HD83535 de magnitude 7.21 m’est apparue plus lumineuse que le reste du disque. J’ai avec le recul exagéré cette différence de contraste sur mon dessin. J’ai oublié d’enlever l’OIII pour placer les étoiles de faibles magnitude.
20.03.2021

Nébuleuse du Hibou

Je n’avais encore jamais pointé M97, nébuleuse planétaire faisant pourtant partie des classiques. Belle surprise. La nébuleuse est énorme et lumineuse. Les deux yeux du hibou sont bien visibles. Un des deux yeux (SW) m’apparaît légèrement plus contrasté ce que je n’ai pas forcement assez accentué sur mon dessin. J’ai observé la NP sans filtre, avec un UHC-S et un OIII. Le top est avec l’UHC-S.
05.03.2021

Nébuleuse de l'Esquimau

Lassé par le couvre feu je fini par me résigner. Je décide de sortir le télescope dans le jardin sous un ciel péri-urbain bien pollué… J’attends l’extinction partielle des lampadaires à 00h30 HL pour pointer une cible facile. La nébuleuse de l’Esquimau (NGC2392). Bien visible sans filtre à 218x. Belle teinte bleutée. Je la dessine avec un filtre OIII à 742x en poussant le grossissement. L’OIII aide bien car mon fond de ciel est loin d’être noir même à plus de 700x.
21.07.2020

Abell 39

Mon premier objet de ce catalogue de nébuleuses planétaires. Pas facile ! Je pensais que ce serait plus évident. J’ai réussi à la détecter à 83x avec un filtre OIII et le T400. La nébuleuse est à la limite de la visibilité en vision direct. Elle apparait sans trop de problème en vision décalée sous forme d’un disque très pâle bien rond. L’annularité de la nébuleuse se devine en la promenant dans l’oculaire.
23.06.2020

Nébuleuse de l'Oeil de Chat

Ma première observation de cet objet au T250 l’an dernier m’avait un peu laissé sur ma faim. Au T400, bonne surprise ! C’est très contrasté, très brillant. Teinte turquoise prononcée. Tellement brillant qu’il est assez difficile de distinguer des nuances sur la surface de la nébuleuse au premier coup d’oeil. En prenant le temps la centrale apparait ainsi que des irrégularités esquissant une sorte de début de spirale. Je note également une sorte de halo diffus autour de la nébuleuse surtout visible à 440x.
23.06.2020

Nébuleuse de la Lyre

Classique mais tellement belle au T400 ! La nébuleuse a une teinte légèrement verdâtre. La forme annulaire est très facilement visible et des irrégularités sur l’anneau sont discernables. Il m’a semblé distinguer - a deux reprises - en vision décalée la centrale… Mais vu mon état de fatigue, je penche plutôt pour une hallucination ! Donc au final, étoile non représentée sur mon dessin.